Tibet

Bhoutan

Le Royaume de l’éternel Bonheur

Géographie du Bhoutan

Bhutan Country

Géographie du Bhoutan

Au sud du Bhoutan, se trouve l’Inde, au nord le Tibet. La topographie est très variée avec des vallées recouvertes de pins, des collines en terrasses et des chaînes de montagnes imposantes et enneigées aux hauteurs impénétrables. Les monastères s’accrochent aux falaises et les rivières serpentent à travers les vallées. Les vergers tapissent leurs berges.

On y trouve une grande diversité de magnifiques paysages, de sommets immaculés, de vallées luxuriantes, de forêts denses qui sont considérés comme les demeures des dieux.

Histoire et peuple du Bhoutan

Du fait de son ouverture tardive au tourisme, en 1974, le Royaume du Dragon est resté relativement préservé de l’influence occidentale, lui permettant de maintenir une culture riche de traditions fondées sur son fort patrimoine bouddhiste. Dans l’isolement des hauteurs himalayennes, l’influence du courant bouddhiste Mayayana se ressent dans tous les aspects de la vie ou de l’art bhoutanais, que ce soit auprès des pèlerins qui tournent leur moulin à prières et chantent des mantras, ou des moines aux tuniques rouges et leurs cérémonies dans les monastères. Des drapeaux de prières flottent dans les airs et, des chortens se dressent à chaque coin de rue. Toute la nation est bouddhiste et garde un profond respect de la culture bouddhiste.

L’architecture des anciennes forteresses (Dzong) et des monastères est étonnante, et partout où vous irez, vous serez accueillis par cette hospitalité bhoutanaise chaleureuse et traditionnelle. Le royaume du Bhoutan reste l’une des dernières forteresse de l’ancien monde encore intacte et préservée de la modernité. Au Bhoutan, la mesure du produit intérieur brut se fait au gré du bonheur national : gross happiness . Selon les Bhoutanais, le surplus de biens matériaux ne mènent pas nécessairement au bonheur, et grâce à cette approche prudente du progrès, le Bhoutan a largement réussi à éviter les destructions environnementales et sociales qui résultent dans d’autres pays en voie de développement.

Le Bhoutan reste une destination que même les voyageurs les plus exigeants considèrent comme un privilège de visiter.

Le climat du Bhoutan

Le climat du Bhoutan varie énormément selon les altitudes – des chaudes régions subtropicales du sud aux températures plus froides de l’Himalaya.

Les saisons principales pour visiter le Bhoutan sont le printemps et l’automne.

Le printemps, de mars à mai, est habituellement plus nuageux et humide, avec quelques pluies mais la végétation plus luxuriante.

L’automne, de septembre à novembre, est une excellente saison pour visiter le Bhoutan. Le panorama est clair et lumineux et les températures agréables.

En hiver, décembre à février, les températures peuvent descendre au-dessous du zéro degré mais les chutes de neige restent limitées.

La saison de la mousson dure en principe de la mi-juin à fin septembre, et n’est généralement pas recommandée pour visiter le Bhoutan.

Séjours au Bhoutan


A la découverte des trésors de l’Himalaya

Main picture title

Durée :12 jours

Découvrir

Splendeurs du Bhoutan

Splendours of bhutan

Durée :10 jours

Découvrir

News Bhoutan

Festivals religieux au Bhoutan

Une fois par an, un dzong ou un village  important, peut organiser une fête religieuse, Tsechu. Les villageois du quartier environnant viennent pour plusieurs jours de célébrations religieuses tout en offrant des offrandes au lama ou au monastère. Des danses religieuses se succèdent durant ces jours de festival.

Chaque danse individuelle peut durer plusieurs heures et l'ensemble des danses peut durer de deux à quatre jours. Un spectacle grandiose défilent au gré des thèmes. Ces danses sont également un moyen pour transmettre les principes du bouddhisme tantrique aux villageois. Un certain nombre de danses peuvent être retracées directement à Shabdrung Ngawang Namgyal lui-même, le fondateur du Bhoutan. Elles restent pour la plupart inchangées depuis le milieu du 17ème siècle.

Avant l'aube du dernier jour du Tsechu, une immense tapisserie, thongdrel, est déployée dans la cour du dzong où ont lieu les festivités pendant plusieurs heures. Selon la croyance locale la simple vue de la thongdrel apporte la libération spirituelle. Le thongdrel est ensuite enroulé avant que les rayons du soleil du matin puissent le toucher.

Un spectacle unique riche en couleurs et traditions ancestrales!